http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_1.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_2.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_3.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_4.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_5.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_6.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_7.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_8.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_9.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_10.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_11.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_12.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_13.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_14.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_15.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_16.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_17.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_18.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_19.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_20.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_21.jpg
http://www.atelier-malte-martin.net/fr/files/gimgs/th-49_CDRT_22.jpg

Le théâtre dans tous ces états.

Pour la nouvelle direction autour de Jacques Vincey au Centre dramatique de Tours, nous avons proposé un nouveau nom et une nouvelle manière de parler «théâtre»: entre tabloïd anglais et manifeste littéraire et pamphlet dadaïste, les visuels typographiques parlent, interpellent, provoquent. Venez voir! le Théâtre Olympia ou appelez-moi T°.

Le CDRT est bien fréquenté par les habitués du spectacle vivant, mais comme un certain nombre de lieux culturels, ressenti comme «inaccessible, élitiste, ennuyeux». L'enjeu est d'être de nouveau capable de parler à des publics jeunes, plus éloignés des codes du théâtre. Une langue plus directe et spontanée qui prend le contre pied du scolaire ou de l'académique. Et un jeu avec des codes populaires d'affiches de brocantes et de discothèques qui permettent d'être à la fois dans la matière texte et de déconstruire les aspects intimidants des codes littéraires.

cdrtours.fr