•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blanche Neige Fontenay sous Bois 2oo2.

Ancien petit commerce de centre ville, la «galerue» est maintenant régulièrement investie par des plasticiens. Malte Martin y réalise un work in progress : «blanche neige». Le conte s’écrit en quatre mots : rêve, blanche, nuit, neige. Parfois substantif, parfois verbe, ou adjectif, ils se combinent pour former une phrase puis permutent chaque semaine, écrivant une nouvelle histoire en suspension… Ses lettres, typographie en tôle découpée, pour certaines accrochées à des fils nylon, flottent en un mobile sage ou sont directement peintes qui sur les vitres ou la devanture, qui sur le mur du fond ou sur un plexiglas médian. C’est un effet de strates qui est ainsi mis en oeuvre dans cet espace large et peu profond. L’esprit de cette installation se concentre tout entier dans cette mise en volume d’une impression suspendue.